ça me déprime de ouf le manque de vision politique des questions trans par certaines personnes

comme si les seules choses qui comptent ce sont des identités qui n'ont aucun sens socialement

comme si on était juste des individus déconnectés les unexs des autres et qu'on ne vivais pas dans une système politique

comme si la transition ce n'est pas une lutte contre le système cishétéro-patriarcal

comme si on voulais toutexs avoir le meilleur cis-passing, comme c'est facile de nous essentialiser

1/n

Follow

on est bien dans nos petits recoins à parler de nos nombrils ? est-ce satisfaisant ?

qu'est-ce qu'on gagne à décliner nos 10 000 identités de genre ? qu'est-ce que ça change pour nos frères et soeurs moins privilégiéexs que nous ?

est-ce que les mecs cis nous regardent différemment ? est-ce que l'on sors du régime cissexuel en s'affirmant simplement demi-guy aromantique sapiosexuel non-binaire ? pourquoi les gens en viennent à écrire des conneries comme parler de "trans binaires" ?

quand est-ce qu'on a oublié ce qu'était le cissexisme ? comment est-ce possible qu'on ai l'impression d'inventer un truc nouveau sur les identités de genre alors qu'on ne lis pas ce que les gens passéxs avant nous on écrit sur le sujet depuis 60 ans ?

2/n

j’en ai marre de parler dans le vent, lisez ce texte, il est bien : transpedeegouines.wordpress.co

3/3

Show thread

il est bien, mais il parle tout de même beaucoup d’identités et peu de processus de désidentifications...

Show thread

@mthld J’attends de lire le texte avant de partager le lien, mais merci beaucoup pour ce fil ! Ça fait du bien de voir qu’on est pas la seule que ça énerve.

Sign in to participate in the conversation
Rage.love

Generalist Hometown instance with a strong focus on community standards. No TERF, no SWERF, no Nazi, no Centrist.